Livre illustré – Le monde de l’art n’est pas le monde du pardon

Le monde de l’art n’est pas le monde du pardon de René Char

Ce livre, appartenant aux collections patrimoniales de la médiathèque, est un bel exemple de livre illustré.

René Char est l’un des plus grands poètes français du XXe siècle, né en 1907 et décédé en 1988.  Durant les années 30, il tente l’expérience surréaliste où il rencontre Paul Eluard, André Breton, Pablo Picasso, René Crevel, Louis Aragon… Son œuvre est souvent qualifiée d’hermétique puisque le poète ne dévoile pas tous les éléments    qui permettent de comprendre ses textes. Sa poésie sait néanmoins affirmer toute la sensualité de la réalité sensible. On y retrouve les paysages, les végétaux et le bestiaire provençaux. Il réalisera d’autres expériences dans le domaine artistique. Il fut ami d’Albert Camus et Georges Braque. Camus écrira en 1957 : « Cette œuvre est parmi les plus grandes, oui vraiment les plus grandes, que la littérature ait produites. Depuis Apollinaire en tout cas, il n’y a pas eu dans la poésie française une révolution comparable à celle qu’a accomplie René Char. »

Le monde de l’art n’est pas le monde du pardon est un recueil de textes issus du « dialogue » de René CHAR avec ses « alliés substantiels », peintres et sculpteurs, et publiés par le poète de 1934 à 1972. Les textes de René Char sont accompagnés de reproductions de peintures, dessins, gravures et lithographies de Georges de LA TOUR, Paul KLEE, Wassily KANDINSKY, Valentine HUGO, Max ERNST, Jean VILLERI, BALTHUS, BRAQUE, MATISSE, Jean HUGO, Nicolas de STAEL, Victor BRAUNER, Louis FERNANDEZ, Madeleine GRENIER, Pierre CHARBONNIER, Joan MIRO, Wilfredo LAM, REICHEK, Rene CHAR, Pablo PICASSO, ZAO WOU-KI, VIEIRA DA SILVA, Alberto GIACOMETTI, Arpad SZENES, SIMA, BOYAN, Pierre-Andre BENOIT.

Un mois, une oeuvre2

Livre en feuilles sous emboîtage. Textes de René Char, illustré de soixante dix reproductions, étui-boîte toilé.

Ce dialogue entre le poète et les artistes anciens et contemporains a fait l’objet d’une exposition en 1971, organisée par la Fondation Maeght. Le livre présenté ici est le souvenir de cette présentation. Il a été tiré en 100 exemplaires, dont 6 contiennent des estampes originales signées au crayon par Miro, Wifredo Lam et Zao Wou Ki pour les lithographies, Vieira da Silva, Arpad Szenes et Charbonnier pour les gravures.

Collection bibliophile de la médiathèque

La médiathèque du centre-ville renferme une petite collection de livres « à part ». Leur particularité repose principalement sur leur forme, inédite, parfois bien loin du format broché des livres que l’on rencontre habituellement.

Ces livres peuvent se présenter sous forme de :

– parchemins roulés dans des étuis de bois

– de feuillets libres dans des boîtes étuis

– des livres au papier et à la mise en page inhabituels (papier bleu et illustrations encollées pour « Mille ans de costume français », prochainement présenté dans un mois, une œuvre)

– de livres surmontés d’un sifflet (« le dictionnaire des onomatopées »)

… autant d’ouvrages inédits qui nécessitent une attention et une manipulation particulière, d’où leur place dans les réserves de la médiathèque.

Ces ouvrages seront présentés lors d’une séance à venir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s